Au delà des bornes du jardin

COP 26

François Gemenne : «Le leitmotiv de cette COP, c’est qu’il s’agit de concrétiser les promesses faites lors de la COP21. Et le problème est effectivement que les promesses d’action ont remplacé l’action elle-même, depuis la COP21. Le résultat, c’est que les courbes de nos émissions globales de gaz à effet de serre n’ont été infléchies que par la pandémie de Covid-19, et non par les actions des gouvernements.»

7 novembre

«Ce qui explique que nous ayons très fortement augmenté les émissions de gaz à effet de serre (produites ou importées) par habitant en France entre 1960 et 2020, ce n’est pas uniquement l’augmentation des quantités consommées, mais l’organisation productive des biens. Pour le dire autrement, nous consommons plus ou moins la même quantité de denrées alimentaires, mais ces denrées sont produites avec beaucoup plus de transport, de pétrole, d’informatique, d’électricité, de chimie, de plastique et de publicité et beaucoup moins d’agriculteurs. Il ne suffira pas de consommer moins de biens inutiles, il faudra surtout transformer radicalement notre organisation productive en la désindustrialisant dans son ensemble. C’est remplacer tout ce qui permet socialement et matériellement la division du travail par du travail vivant. Ne transitons pas, désindustrialisons !»

Parole scientifique, climat et covid.

Parole scientifique, Giec, climat et vaccination covid…

  1. l’influence humaine  sur le climat est scientifiquement établie,
  2. le changement climatique, sans précédent, est plus rapide que prévu,
  3. des points de bascule aux conséquences imprévisibles risquent d’être atteints,
  4. la hausse ne peut être limitée à 1.5° en décidant «d’y aller tranquillement»,
  5. inaction et retard augmentent les risques.

Dans le contexte des politiques climatique et «en même temps» sanitaire macroniennes:

OGM : le gouvernement reste dans l'illégalité.

OGM : Matignon se hâte lentement pour ne jamais appliquer les injonctions du Conseil d’État.
Paris, 19 juillet 2021 – Le cabinet du Premier ministre a finalement accepté de recevoir le 15 juillet les 137 000 signatures de la pétition lui demandant d’appliquer la loi telle que rappelée par le Conseil d’État qui l’a enjoint :
• de soumettre à la réglementation les OGM cachés actuellement cultivés illégalement en France, par exemple les colzas Clearfield génétiquement modifiés pour tolérer les herbicides ;
• d’appliquer la réglementation OGM à tous les nouveaux OGM ;
• d’évaluer l’impact environnemental et sanitaire des cultures de plantes rendues tolérantes aux

Calame, Bruneau... et Gaston Couté ?

«Culs terreux» ET «Kultureux» les Biaux Jardiniers rappellent deux dates :

  • 26 juin 2021 Matthieu Calame et Jean-Christophe Bruneau parlent sur France Culture
  • 28 juin 2021 Gaston Couté ne chante plus en live depuis 110 années.

Des sons sont ci d’ssous !

Calame et Bruneau :

Gaston Couté :

Pages

S'abonner à RSS - Au delà des bornes du jardin