Agroalimentaire, agriculture et liberté de presse.

Syndicat National des Journalistes. Communiqué de presse.

Faisons bloc pour soutenir la journaliste bretonne Morgan Large, menacée jusqu’à son domicile.

photo AFP courrier picard

(«Je suis devenue une cible parce qu’on m’a désignée comme cible. Mon visage est apparu sur le compte Twitter de la FRSEA Bretagne, j’étais clairement la personne à attaquer», a expliqué la journaliste. - AFP)

Invectives, intimidations, menaces de mort, dégradation de biens et maintenant atteinte à la personne. 

Une nouvelle fois, notre consœur journaliste radio Morgan Large connue pour ses enquêtes sur l’agriculture et l’agroalimentaire en Bretagne a été victime de faits totalement inacceptables. Régulièrement prise pour cible depuis son témoignage diffusé dans le documentaire « Bretagne : une terre sacrifiée », en novembre dernier, elle a découvert mercredi qu’une roue de sa voiture avait été partiellement déboulonnée.

Malgré les discours lénifiants des autorités, enquêter sur l’agroalimentaire, en 2021, en Bretagne, c’est s’exposer à des représailles qui n’ont pas grand chose à envier aux méthodes des organisations criminelles.

De nouveau, le Syndicat national des journalistes, première organisation de la profession, dénonce avec force les atteintes portées à Morgan Large dans l’exercice de sa profession, comme toutes celles portées à la liberté de la presse. Le SNJ met en garde les pouvoirs publics qui feraient l’objet de complaisance face à ces agissements.

L’information est un bien public aliénable ni à une catégorie socioprofessionnelle ni à un territoire ni aux intérêts individuels.

Pour s’opposer à un retour à ces féodalités, le SNJ va saisir la justice et appelle toute la profession à manifester son soutien à Morgan Large et Radio Kreiz Breizh (RKB). Un rassemblement est déclaré par les journalistes de Radio Breizh mardi 6 avril, à midi, sur la place du marché de Rostrenen (Côtes-d’Armor).

Paris le 02 Avril 2021.

Lire article interview complet Libération ici

Destructions lors de manifestation FDSEA Jeunes Agriculteurs Dijon 6 avril : un photographe de l’AFP a été pris à partie par un groupe de participants qui lui ont dérobé une carte mémoire (source le courrier picard).

Catégorie: