Mises en examen Côte d'Oriennes.

«Land Art» particulier devant le tribunal de Dijon. 3 Faucheurs d’OGM mis en examen ce 24 novembre,  96 avaient revendiqué l’action du 15 avril 2017.

photo lbp anna lise bertin 16062077313

Malgré l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne de juillet 2018, (lire «nouveaux OGM = OGM») et l’injonction du Conseil d’État au premier ministre  accordant un délai jusqu’au 7 août 2020, le gouvernement ne s’est pas mis en conformité.

photo-lbp-anne-lise-bertin-16062077315

Nos associations ont donc saisi le Conseil d’État pour non-exécution de ses décisions par le gourvernement (lire). Pendant les poursuites judiciaires contre les Faucheurs Volontaires, confinés,  la pollution génétique continue, déconfinée ! «En même temps»…

photo-lbp-anne-lise-bertin-16062077312

Parmi les 6 de Cote-d’Or, seuls convoqués à ce jour par la juge d’instruction, 3 le sont le 30 décembre… Or ce sont 96 Faucheurs Volontaires qui ont neutralisé la parcelle d’essai de Villy le Moutier.

  • à visage découvert.
  • lors d’une action collective
  • revendiquée par chacun d’eux nommément sur une liste signée
  • remise aux gendarmes sur les lieux le jour même.

Copie de cette liste revendicative a donc été remise à la juge d’instruction par l’un des convoqués de ce mardi 24. Et arrivent au cabinet de la juge les courriers recommandés que chaque Faucheur de Villy le Moutier expédie pour revendication. «En même temps».

Tags: 

Catégorie: