Paysans de la mer

Le Biau Jardinier profite de cette semaine de vacances pour publier un article sur les paysans de la mer.

Car comme nous paysans de la terre, nos collègues paysans de la mer sont, pour leur survie, confrontés aux conséquences de la concentration.

Concentration de la production de ce qui chez nous, paysans de la terre et maraîchers s’appellerait sélection végétale et production de semences. Concentration de la production de ce qui chez nous, paysans de la terre et maraîchers s’appellerait culture de plants à repiquer.

http://www.lalaverieproduction.com/

Simplement chez nos collègues paysans de la mer, les quelques producteurs de plants concentrant l’offre en leurs mains industrielles s’appellent «écloserie». Simplement chez nos collègues paysans de la mer et ostréïculteurs, l’Institut National de la Recherche qui fait le choix exclusif du «génie» génétique s’appelle Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer).

Et, tout comme nous, les ostréiculteurs se confrontent aux conséquences : fragilité des espèces et épidémies de maladies propagées par la concentration industrielle, pollution du milieu et des productions par les organismes génétiquement modifiés, destruction des métiers, savoir faire et compétences par l’industrie et ses techniques, etc…

D’après ses promoteurs, la culture des huitres OGM répondrait à ce qui serait une demande du consommateur : de l’huître hors saison.

À noter que bien que le caractère triploïde de ces variétés apporte soit disant un «plus» au consommateur, elles ne sont pas étiquetées en tant que telles… ce qui n’est pas sans rappeler  la situation des varéiétés de végétaux obtenus par mutagénèse in vitro et autres techniques de manipulation : les décideurs décident que c’est mieux, pour le producteur comme pour le consommateur, mais cependant les décideurs décident de ne pas étiqueter (= de ne pas informer) …

Grégoire de Bentzam et Adrien Teyssier ont fait un très très beau film sur le sujet : «l’huître triploïde, authentiquement artificielle».

L’huître triploïde, authentiquement artificielle from La Laverie Production on Vimeo.

C’est à voir absolument : conviction,  passion et détermination des paysans de la mer, face à hautaine certitude de soi et mépris pour l’artisan des industriels vendeurs de naissain, discrétion des chercheurs salariés en activité , silence officiel de l’Institut National de la Recherche…

Le Biau Jardinier encourage le visiteur de ce site à regarder ce documentaire, et  à réfléchir sur un parallèle entre agriculture et ostréïculture. Dans ce but, il diffuse parallèlement ci dessous un texte récent des chercheurs de la branche INRA du syndicat Sud Recherche concernant les NBT et nouveaux OGM

À noter que :

- les lyonnais qui se rendront à la foire Primevère le dimanche 25 février à 11 heures auront la chance de voir le film, sur grand écran, en présence de son réalisateur. Ils en ont de la chance !

- un lien vers le site de «la laverie» permet d’avoir un aperçu du très beau travail de ces cinéastes. Il est dispo sous leur film.

 

Tags: 

Catégorie: