Chantier chambre froide

Les Biaux Jardiniers viennent de mener à bien un petit chantier bâtiment pour améliorer le stockage et la manutention des légumes. Il s’agissait de remplacer les deux portes de la grande chambre froide.

Parce que les portes d’origine récupérées pour trois fois rien, l’une il y a plus de vingt ans, l’autre il y a trente… ne correspondaient plus aux besoins actuels puisqu’il y en avait une uniquement piétonne, et une dont le passage avec le gerbeur manquait de confort. Il fallait une «remise à niveau» : des portes grand format pour un rangement aisé et rationnel des légumes dans la chambre froide.

Deux nouvelles portes avaient donc été achetées en prévision de ce chantier en même temps que celle utilisée l’année dernière lors de la mise en service de la petite chambre froide (LIEN). Les Biaux Jardiniers ont fait les modifications et la mise en place ce mois ci.

Ça n’a pas été un très gros chantier de démolition avec gravats, déchets, bruits et poussières, puisque lors de la construction de leur bâtiment bioclimatique (LIEN), les Biaux Jardiniers avaient «préservé l’avenir» : les choix constructifs de départ permettaient de démonter et modifier les cloisons et autres aménagements en fonction d’une éventuelle évolution des locaux ou de leur utilisation.

Il n’y a donc pas eu de casse, que de l’adaptation. Pas de démolition, que du démontage : c’est beaucoup la visseuse qui a été sollicitée.

Une partie de la cloison en plaques d’isolant a été tranquillement démontée, ainsi que le bardage de protection extérieur en planches de douglas.

Pour adapter le seuil de l’ancienne porte «piétonne», les Biaux Jardiniers ont eu besoin de rajouter quelques seaux de béton

après, bien sûr, avoir traité comme il se doit les risques de pont thermique en assurant la continuité complète de l’isolant : pas la peine que le froid de la dalle du frigo…en sorte ! (pour rappel, les Biaux Jardiniers ont été formés à la rigueur de la gestions thermique par leur ami Jean-Paul, dit «l’ayatollah du pont thermique»…et çà marche !).

La nouvelle ossature bois a été installée,

Les anciennes plaques ont été ajustées puis re-posées. Une fois la cloison modifiée, elle a été adaptée pour passer les fixations des nouveaux cadres.

Les Biaux Jardiniers ont fait les finitions habituelles.

Ne restait en fin qu’à approcher et poser les battants. Ça pèse, alors palette, gerbeur et sangles ont été sollicités.

Une fois les réglages nécessaires effectués, çà marchait bien. C’était donc le moment de reposer le bardage de protection en douglas, puis refixer la partie électrique.

Et pour conclure en beauté, les Biaux Jardiniers ont décidé de mettre un peu de soleil dans ce grand couloir que le mur en brique monomur montée à la chaux et la peinture blanche du plafond ne suffisaient pas à égayer… Il y a donc eu une activité peinture.

Les Biaux jardiniers ne sont pas contentés d’égayer le couloir : il y a assez de couleurs dans l’arc en ciel pour «mettre le feu» aussi dans le local de préparation.

Le coin des balais a bénéficié d’attentions toutes particulières…

Les travaux de préparation hivernale des légumes vont en être tout ensoleillés !!!

Tags: 

Catégorie: