Ils attaquent...

et quand ils attaquent, il vaut mieux s’en rendre compte dès le tout début du début.

Pour intervenir immédiatement.

Parceque ils vont vite !


Donc quand arrive la saison d’automne, que des chevreuils commencent à venir se promener autour du jardin, les biaux jardiniers surveillent particulièrement les planches de chicorée. Parce que la chicorée, surtout la pain de sucre mais pas que… le chevreuil, et ben, on dirait bien qu’il adore vraiment çà. Particulièrement dès qu’elle commence à être un peu pommée; pas trop avant : le chevreuil, il doit avoir ses petites préférences !
Et effectivement, il y a plusieurs jours, les biaux jardiniers, en faisant leur quotidien «tour du jardin» ont noté la première trace d’attaque dans la chicorée pain de sucre.

attaque de chevreuil sur pain de sucre

Ça n’était plus le moment d’attendre. Les biaux jardiniers ont donc mis en place leur habituel plan de défense passive

pose de filet de protection

et çà marche plutôt bien. Le chevreuil revient, parfois seul, parfois avec des potes, la nuit suivante, s’approche pour le festin qu’il est venu chercher après avoir gouté la veille si c’était toujours aussi bon, la pain de sucre bio. Mais le filet empêche le festin. Et heureusement, le filet résiste assez bien aux onglons du chevreuil.

traces d'onglons de chevreuil

Et pas mal aussi à l’action du soleil et de la lune. Ce qui est mieux, parce que le filet coûte assez cher, du moins celui qui est efficace et pratique d’usage. Fin des dégats. Les biaux jardiniers ont donc pu cette semaine cueillir leur premières chicorées de la saison. Les abonnés ont donc eu de la chicorée frisée.

récolte de frisée et repose du filet

Le proverbe de Monsieur Sagesse Populaiure est donc toujours vrai : «le jardin doit voir tous les jours le jardinier pour remplir le panier.»

 

Tags: 

Catégorie: