Plantations pour l'hiver.

Les Biaux Jardiniers viennent de repiquer le céleri-rave qui sera distribué dans les paniers de cet hiver. L’opération a été menée avec le tranquille «pout pout pout» du tracteur, mais aussi au voisinage d’une jolie bande fleurie qui avait été semée l’année dernière, pour le bénéfice des insectes auxiliaires… (et le plaisir des Biaux Jardiniers !)

Les «grosses» plantations, comme le céleri, se font le plus souvent de manière mécanisée, avec donc la nécessité de deux personnes sur les sièges de la planteuse en plus de celle sur le siège du tracteur.

Une fois fignolés les réglages en fonction de la taille des plants, ne reste qu’à avancer, à bas régime et vitesse rampante, quelques centaines de mètres à l’heure : pout pout pout pout…

Et c’est alors la succession des aller-retours et des manoeuvres en bout de planche.

C’est donc tous les travailleurs de la ferme qui étaient mobilisés en même temps sur ce seul «chantier». Ce qui a permis de mettre à profit un moment de ciel assez couvert pour que les plants, qui étaient un peu plus grands que l’idéal, puissent attendre assez sereinement l’arrosage final. La vieille planteuse à tabac utilisée avait été achetée d’occasion par les Biaux Jardiniers il y a une trentaine d’années, puis adaptée à la plantation des mottes cubiques, et bien sûr au système de travail en planche permanente. Malgré donc sa faible valeur et son grand âge, c’est encore un des ces matériels qui rend - à très bas coût -  de bien grands services.

Tags: 

Catégorie: