Autoconstruction

Auto construction et train de bêches roulantes

Lors des rencontres de l’atelier paysan qui ont eu lieu cet été 2016 près de Cluny (Saone et Loire), les biaux jardiniers avait «exposé» dans le pré «dédié» comme on dit au XXIème sciècle un des bâtis qu’ils attellent à la place de la herse d’origine derrière leur cultibutte de la toute première génération.

Merci Étienne !

Le sympathique Étienne a de très nombreuses qualités : il aime le bien boire et le bien manger, il travaille dans le domaine de l’auto-construction bio, il aime prendre calmement le temps d’échanger avec ceux qu’il rencontre, il a de grandes compétences en mécanique tant au niveau dimensionnement conception que réalisation, il envisage de s’installer paysan en production laitière avec transformation, il aime prendre le temps de vivre, il apprécie le Jura, etc… Pas étonnant donc que l’ami Étienne soit venu plusieurs fois passer quelques jours au Biau Jardin de Grannod, qui n’est en plus pas bien loin du Jura.

On s'est pas mal occupés de nos oignons...

… depuis plusieurs semaines. En effet, les biaux jardiniers voulaient améliorer les conditions de séchage et de stockage de leur récolte d’oignon, qui n’étaient «pas terribles»… Comme le dit si diplomatiquement Dominique, le technicien maraîchage qui nous suit : «là dessus, vous avez une jolie marge de progrès».

Binage

Une grosse partie du travail de l’été, c’est le binage des cultures pour luuter contre les adventices. Les biaux jardiniers utilisent pour cela des outils à main ( «rapette» «sarclot» houe ). Et aussi des bineuses guidées, matériel très précis et rapide, qui nécéssite deux personnes : une sur le tracteur, l’autre sur la bineuse ( clic ! ).

Pour biner au tracteur mais avec son seul conducteur, le biau jardinier utilise la barre porte outil construite lors d’un stage d’auto-construction. Cet outil va très bien pour tout ce qui n’est pas le binage de précision.

Le biau jardinier l’utilise donc pour les derniers binages des cultures à grand écartement, comme le cèleri-rave ( donc avec 3 éléments pour biner 2 rangs )

Les paysans auto-constructeurs sont à donf dans la comm'

Depuis son premier article sur le sujet le 14 février 2011 ICI. le biau jardinier a plusieurs fois parlé sur ce blog de l’auto-construction d’outils notamment pour le travail en planche permanente ( plus d’infos ici sur cette technique agronomique)

Mais depuis, grâce au travail de Adabio auto-construction ( la coopérative des savoirs paysans ), et notamment de Julien, son chargé de développement, ça a changé de braquet…

Guichen

Le biau jardinier a donc comme prévu consacré quelques jours à la foire » la terre est notre métier » de Guichen (35).

Le but était d’y faire la promotion de l’auto-construction sur un stand et lors de conférences et démonstrations sur le terrain. Christophe ( voir article du 9 octobre ) avait conditionné son cultibutte de façon à ce qu’il tienne gentiment sur une palette dans son fourgon, et fasse ainsi sans encombre les 100 kilomètres entre son lieu de travail et son lieu «d’exposition».

Pages

S'abonner à RSS - Autoconstruction