Bandes fleuries

Enfin !

Enfin, plusieurs journées consécutives avec un temps estival ! La preuve ? C’est demain le fête de la musique ??

arrosage par asperseurs à bas débit pour économiser la ressource en eau

Les Biaux Jardiniers arrosent !

Les dernières journées ont été «bien occupées» à toute une série de travaux de préparation de planches, et d’entretien en plein champ, notamment des binages de cultures :

Un jardin de fleurs ???

Bien que paysans maraîchers, donc producteurs de légumes, les biaux jardiniers cultivent aussi pas mal de fleurs. Et oui ! Mais pas pour vendre en bouquets. Et non !

Pour la vie des petites bêbêtes.
Cette biodiversité permet d’attirer et héberger de très nombreux insectes auxiliaires. Cette faune participe grandement à la pollinisation des cultures. Elle maintient ainsi sans traitements bio complémentaires le taux de parasites à un seuil suffisamment faible  pour être acceptable.

Ben oui, c'est le printemps...

… et alors c’est comme à chaque printemps : des fois «c’est un peu compliqué», comme on dit au XXI ème siècle.

Les jours de beau soleil, les biaux jardiniers peuvent travailler, et grâce aux bandes fleuries, les auxiliaires aussi !


Après les jours de pluie, les biaux jardiniers arrivent aussi à faire certains travaux, grâce aux planches permanentes, même si dans l’allée permanente «çà gouille!».

"macro plus" ? ! ?

On pourrait croire, mais non : Macro plus, çà n’est pas le nom de code d’une opération de James Bond. Ni le doux nom d’une recherche menée par un organisme scientifique plus ou moins public tentant la manipulation génétique d’un poisson bien connu visant à en augmenter la taille des filets.

Macro plus 2015 2017, c’est le nom d’un Appel à Proposition de Recherche ( APR ), coordonné par le GRAB d’Avignon ( Groupe de Recherche en Agriculture Biologique ), défini ainsi par la Sérail ( la station d’expérimentation Rhône - Alpes information légumes basée à Brindas LIEN ) dans une récente brochure :

Coquelicots

Bien qu’annoncé, le froid n’est pas encore arrivé, au point que les yeux des biaux jardiniers se régalent encore de quelques taches rouges de coquelicot ( une plante messicole ! ) dans les bandes fleuries.

http://ahp.li/dd644a1a4400f4a7cc67.jpg

Jusque dans le carré de chou hiverné en bas du jardin sur lequel se détache du rouge. Mais les coquelicots ne sont pas les seuls à égayer le Biau Jardin de Grannod :

http://ahp.li/1b883bba0266a82db76a.jpg

Tournée des popotes

Lors du week-end de Pentecôte, les biaux jardiniers ont fait, avec Nadine, qui est technicienne d’essai en station légumières un petit tour du jardin, comme invitation à l’apéritif pendant que «ça » mijotait…

 

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/05_06/13_05_28_600_vue_observation.jpg

 Il s’agissait principalement d’essayer de repérer l’état d’avancement des populations d’auxiliaires. Comme il fait assez froid, ils ne se développent pas très vite ; nous n’avons donc pas vu tous ceux que nous espérions rencontrer.

Bande fleurie... bolchévique !

Les biaux jardiniers ont ré-essayé l’année dernière d’installer des bandes fleuries par semis direct. Le but, c’était de diminuer le travail en évitant un semis en mottes, ainsi qu’un repiquage. Le risque, c’était d’avoir beaucoup de mauvaises herbes. Et tous les jardiniers bio vous le diront : l’enherbement, c’est bien des … ennuis !

Nous avions préparé un mélange de plusieurs espèces florales; la majorité a lévé correctement,

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/05_06/05_13_trefles600.jpg

mais ce qui domine en ce moment, c’est le rouge, principalement du trèfle incarnat, et du coquelicot.

Pages

S'abonner à RSS - Bandes fleuries