Inra

Les petits plaisirs de la vie...

… quand le biau jardinier va livrer ses légumes à la guillamap, dans son fourgon, il écoute la radio. De 17 à 18 heures, c’est en général France Culture avec «sur les docs», émission toujours intéressante de documentaires. Mercredi 14 mai, c’était rediffusion de la première des deux émissions ( lien ici ) consacrées à Henri Pézerat (chalonnais de naissance, chercheur, «découvreur» de l’amiante de Jussieu). La mise en perspective avec la question des pesticides et OGM est… vertigineuse ? ( le biau jardinier manque de vocabulaire ! ).

Petit séjour à Colmar

Le biau jardinier a fait un nouveau petit séjour en Alsace la semaine dernière. Après avoir été condamné avec ses «complices» faucheurs volontaires d’OGM ( voir par ce lien le compte-rendu de ce premier procès ) à l’automne 2011 à deux mois de prison avec sursis, il était convoqué les 19 et 20 mars à la cour d’appel de Colmar : le collectif avait en effet décidé de faire appel.

( Pour un dossier complet sur ce fauchage de la vigne génétiquement modifée, cliquer sur la photo ci dessous).

Procès de Colmar

Les 60 faucheurs volontaires qui avaient neutralisé l’essai de vigne OGM en plein champ mené à la station INRA de Colmar (lien pour détails sur ce fauchage) étaient convoqués au tribunal correctionnel le 28 septembre pour 3 jours de procès.

Le mercredi, Radio Bresse avait ouvert ses micros à la confédération paysanne.

Pour écouter, cliquer sur la photo :

OGM : la répression n'est pas une solution

Communiqué de presse

18 janvier 2011

La cour d’appel de Colmar a alourdi, lundi 17 janvier, la peine prononcée contre Pierre Azelvandre, un militant anti-OGM, faucheur volontaire qui avait arraché des pieds de vigne transgénique à l’INRA de Colmar.

Cette annonce intervient dans un contexte de suspicion autour des OGM et des organisations agricoles.

Pages

S'abonner à RSS - Inra