Politiques agricoles

14 juillet Biau.

Le Biau Jardinier avait reçu invitation présidentielle à se rendre ce 14 juillet aux commémorations 2020 de cette révolution qui avait (notamment) réussi alors à prendre la bastille (époque lointaine !).

Se sachant proposé par Mme la sous-préfète (qui avait su apprécier lors des 40 ans de Bio des Biaux la réalité efficace de notre ferme maraîchère Bio), le Biau Jardinier a fait (dans sa tête et dans son carré de chou-fleur) un rapide bilan de la politique Bio de cette première moitié du quinquennat Macron :

"Arrogance, mépris, et méconnaissance des sujets"

«Arrogance, mépris, et méconnaissance des sujets» … Le lecteur(e) a-t-il(elle) deviné de qui il s’agit ???… Ouèèè…?!?!?… Fastoche !!! Confirmation ci-dessous, avec quelques détails en cliquant dessus pour lire le communiqué de presse du 23 avril de la FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique)

cliquer pour lire la suite

"les tensions vont aller s'aggravant" (P.Bitoun, Y.Dupont)

Pierre Bitoun (lien vers notre bibliothèque) nous a envoyé l’article ci dessous, qu’il vient de publier avec Yves Dupont, à l’occasion du salon de l’agriculture, sur le site du journal Marianne concernant l’impasse présente de l’agriculture, les perspectives à court terme. «…l’impasse est autant dans les esprits que dans les champs». Bonne lecture !

La PAC "levier de transition" écologique ?

La prochaine Politique Agricole Commune se négocie… Le sujet est fondamental pour les Biaux Jardiniers eux-mêmes, évidemment comme paysans, mais tout autant

  • pour tout consommateur : la nourriture est issue de l’agriculture…
  • pour tout contribuable : la politique agricole est menée avec d’imposants budgets publics…
  • pour tout citoyen : les choix sont votés par des élus.

Cliquer pour agrandir !

Démocratie représentative

Il y a peu ont eu lieu les élections à la Chambre d’Agriculture :

Organisme consulaire, les élections aux chambres d’agriculture se déroulent par collèges (exploitants, retraités, salariés, organismes économiques, syndicaux, etc…) et les résultats dont la presse parle sont ceux du collège «chefs d’exploitation et assimilés».

Oui à la Bio pour tous, non à la bulle marketing !

A l’approche du Salon de l’agriculture, il y a comme une surenchère de communication sur les produits bio. Carrefour annonce la multiplication par trois de son chiffre d’affaires dans le secteur d’ici quatre ans, Leclerc se lance dans les magasins spécialisés, et toutes les marques cherchent leur gamme bio, de préférence locale ! Cette dynamique est appréciable, l’industrie agro-alimentaire ayant dix ans de retard sur les attentes des consommateurs.

Pages

S'abonner à RSS - Politiques agricoles