Ravageurs

ça va bien, mais...

Les carrés qui porteront des légumes l’année prochaine ont reçu du fumier au printemps et  avaient ensuite été semés en engrais verts… qu’il s’agit de broyer régulièrement, et en tous cas avant que les herbes indésirables qui y ont levé ne montent à graine. Le broyage n’est pas fini, car nous avons été interrompus par une panne sur le broyeur, mais c’est bien avancé. Et l’attelage cassé est en cours de démontage pour réparation.

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2011/juillet_aout/evbf2011600marq.jpg

Parité :

Comme chaque année à cette époque, nous subissons pas mal de dégats faits par les rongeurs, principalement dans les chicorées scaroles ou frisées et dans les cotes de bette, tous légumes qui passent l’hiver sous tunnel.

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/fevmars2010/300fri.jpg
C’était déja comme ça en 2009 : violence des échanges en milieu biologique…


Nous mettons donc en place les petits pièges guillotine de fabrication helvétique qui ratent rarement leur proie. Et les controlons tous les jours.
Depuis quelques temps, pas un seul matin sans campagnol victime de la diabolique machine.

Traces de vie




Lièvre ou lapin, ainsi que chat :


http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/lapinsimg_2716.jpg



Aussi en hiver sous la neige, les bandes fleuries, qui séparent les différents carrés de légumes dans notre jardin, jouent leur rôle écologique. Elles fournissent de la nourriture aux auxiliaires. Sur la photo, des traces de graines récoltées, voire ouvertes, par des oiseaux:

http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/graines2img_2718.jpg
 

Violence des échanges en milieu biologique...

Voilà plusieurs semaines qu’il y avait des dégats dans les planches de cote de bette de printemps sous tunnel. Mais localisés à un seul endroit.



Indiscutablement, l’ennemi attaquait par en dessous; nous avons donc installé une série de pièges » topcat». Les premiers résultats n’ont pas été convainquants : faute de trouver rapidement la galerie principale qui connait le plus de trafic de rongeurs,  les premières prises se sont fait attendre plusieurs jours.
Puis coup sur coup, il y a eu 3 victimes.



Ci dessus, la quatrième … Depuis trois jours, plus de dégats.

Pages

S'abonner à RSS - Ravageurs