Semis et plantations

... et ensuite...

…quand les carottes sont semées, nous continuons l’occultation en refixant les bâches par dessus le semis pour quelques jours. Si on ne laisse pas le sol se dessécher en surface, les conditions sont favorables à une levée rapide et homogène, il faut donc bien surveiller : dès que les premières graines commencent à lever, et si le soleil n’est pas trop agressif, nous enlevons les baches d’occultation pour éviter que les carottes ne s’étiolent.

Les bâches sont pliées,

http://ahp.li/3e60ab412005bf37a0b2.jpg

 

Ces temps ci...

… nous avons semé les carottes d’hiver.

On avait commencé il y a un bon moment par une «solarisation» avec un film «étudié pour » :

http://ahp.li/00585f05b5b0921f04f5.jpg

en augmentant ainsi la témpérature du sol, on a plus de chance de faire lever les adventices, particulièrement celles qui se développent pendant l’été.

Puis on remplace les films de solarisation ( qui peuvent alors servir sur une autre culture ) par des toiles noires tissées et on fait une «occultation» :

http://ahp.li/0406991476c7a7c94c94.jpg

Semaine de plantations

Depuis quelques jours, le travail a été plutôt intensif.

Il y a une semaine, comme le terrain n’était pas assez réssuyé pour y faire enfin les plantations qui attendaient, nous avons commencé par planter ce qui était prévu sous tunnel : la pépinière de poireaux.

Les poireaux sont d’abord semés en petites mottes de terreau, chez un pépiniériste spécialisé en plants maraîchers ( et ne produisant que des plants bio certifiés ), notre ami Vincent.  Avant d’être mis en place définitivement un par un dans leur carré de culture, ils sont d’abord repiqués «en pépinière» pour y grossir jusqu’à la taille d’un crayon.

Quelques jours de printemps

Ces quelques journées de printemps ont été les bienvenues. Elles nous ont permis de commencer à combler une partie du retard accumulé pendant les derniers froids.
Nous avons ainsi pu mettre en place en plein champ : échalote, oignon, épinard, batavia, feuille de chène, petit pois.
http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/fevmars2010/vuejardin500.JPG

Ce qui se traduit pour l’instant essentiellement au jardin par l’apparition
de nos grands voiles blancs de non tissé un peu partout dispersés dans les différents «carrés».  Ils servent à protéger du froid.

Pas facile...

Fantastique ce soleil ! ça fait enfin du bien, au jardin comme aux biaux jardiniers !  L’énergie solaire, c’est vital!
Mais pas facile d’arriver à rattraper le retard accumulé au jardin quand on a la garantie que de quelques jours de beau temps sec …
Il faut préparer les planches, pailler ce qui doit l’être, planter ou semer, sans oublier de cueillir ce qui doit aller dans les paniers de la semaine !

Aujourdhui nous avons enfin pu :


 
semer les fèves
http://sd-1.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/fevmars2010/300feve.JPG
Légende de la photo :

 
S'abonner à RSS - Semis et plantations