Graeme Allwright

Dans les années 60 / 70 ses traductions ont fait connaître aux francophones les textes des folksingers américains :

en chantant à toute une génération «On peut plus rester les bras croisés comme de pauvres spectateurs», dans Le jour de clarté (son adaptation plus «politique» de Peter Paul and Mary). Comme ses propres créations La plage   Johnny    Emmène moi  Etc…

Graeme Allwwright vient de mourrir. «Çà m’fait d’la peine, mais il faut que je m’en aille» Ceux qui le découvrent maintenant comprendront que ce fidèle des rassemblements pacifistes et écologistes était, il y a 1 / 2 siècle, un genre de Greta Thunberg, qui incitait à la révolte non violente contre «le vieux con qui nous dit d’avancer».

*****

Encore plus : France Culture À voix nue 2015

Tags: